vicky-voyance

forum de voyance
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:20

Achillée
Le nom de l’Achillée n’est pas sans rappeler celui d’Achille, le célèbre héros de la guerre de Troie. La mythologie grecque raconte que, sur les conseils d’Aphrodite, le guerrier aurait eu recours à cette plante pour soigner ses soldats. Depuis la Préhistoire, l’Achillée s’est révélée un "pansement" des plus efficaces sur les plaies ouvertes, elle est synonyme de guérison et rassure les malades

Amaryllis
Elle faisait partie des plantes que l'impératrice Joséphine avait à la Malmaison. Cette fleur majestueuse et malheureusement éphémère est signe de fierté, voire d'arrogance.

Ancolie
L’ancolie se distingue des autres fleurs par son éperon qui, avec les cinq pétales, évoque au fidèle la main de la Sainte-Vierge : "Gants de Notre-Dame" est l’autre nom donné à cette plante. L’ancolie est liée à la tristesse, la solitude ou encore la folie. On lui attribuerait également le pouvoir de guérir de l’avarice

Anémone
C'est de son goût pour les expositions ventées que cette fleur printanière, d'origine méditerranéenne, introduite vers 1525 dans les pays du Nord, tient son nom d'anémone. Au sens propre, elle est "la fleur du vent". Pourtant, elle est très vite étiolée par ses bourrasques ; aussi est-elle devenue le symbole de l'amour fragile ou menacé, du bonheur intense mais de courte durée. Elle manifeste de la tristesse lorsqu'elle est violette et de la persévérance en dépit de tout lorsqu'elle est rouge

Aneth
Plante très aromatique, l’aneth était déjà connu des Egyptiens. Charlemagne en préparait des fioles pour ces convives lors des festins, la plante calmait les hoquets ; une vertu connue également chez les Scandinaves. Dans les croyances populaires, l’aneth éloignait sorcières et maléfices. Cette herbe est symbole de protection.

Angélique
Une légende biblique raconte que Raphaël, l'Archange de la Guérison, aurait révélé aux hommes les vertus bénéfiques et exceptionnelles de l'Angélique. Aussi appelée "racine du Saint-Esprit", elle avait sauvé beaucoup de vies lors des grandes épidémies de peste de 1510. L'"herbe aux anges", accrochée au cou, conjurait les mauvais sorts. Elle symbolise l'inspiration.

Anthurium
Découverte en Colombie par le botaniste Edouard André en 1876, l'anthurium ou "langue de feu" a une symbolique différente selon sa couleur. Rouge, elle est la fougue sensuelle, blanche elle est, tout au contraire, la timidité. Les Antillais ont fait de l'anthurium rose leur fleur officielle.

Arbre de Judée
Judas aurait trahi Jésus sous cet arbre, ou s'y serait pendu. Les fleurs poussant directement sur le tronc, particularité de cet arbre, symboliseraient les larmes du Christ, c'est de honte qu'elles seraient devenues rouges. Chez les Indiens d'Amérique, l'écorce et les racines de cet arbre soignaient nausées, vomissements, coqueluche et dysenterie.

Arum
L'arum est le symbole de l'âme. Ses grandes fleurs blanches étaient trés courantes dans les années 1900 lors des cérémonies religieuses importantes comme les mariages, les fiançailles ou encore les communions.

Aster
L’aster serait né des larmes d'Astrea, déesse de la justice chez les Grecs. Après l’ouverture de la boîte de Pandore, la balance qu’elle tenait dans sa main penchait toujours du côté du mal. L'aster symbolise le réconfort dans la vieillesse parce qu’il fleurit très tard en saison. Il représente dans le langage des fleurs une promesse de fidélité et une confiance en amour.

Aubépine
L'aubépine est associée à l'image de la Vierge Marie et du Christ : ses fleurs blanches symbolisent la délicatesse, la pureté et la beauté ; l'épine rappelle la couronne du Christ, dont les gouttes de sang teinteraient encore les étamines de la fleur. Elle symbolise la prudence et l'espérance. En Touraine, elle est la plante porte-bonheur du 1er mai.

Azalée
L'azalée réprèsente la joie d'aimer. Dans la culture chinoise, une légende raconte que l'azalée serait née de la tristesse d'un coucou. Il aurait crié jusqu'au sang,et une goutte aurait donné naissance à la fleur d'azalée...

Bambou
Le bambou est symbole de longévité, de jeunesse et de force. Mais également de modestie dans la tradition de Lao Tzeu, car son coeur est vide. Un carillon en tige de bambou éloignerait les mauvais esprits. Un proverbe bouddhiste démontre bien l'importance du bambou dans la civilisation : " Il est facile de vivre sans viande mais difficile de se passer du bambou "

Bananier
Plante originaire de Chine, le bananier a voyagé aux quatre coins de la planète. Il fut surnommé "arbre du paradis", Musa paradisiaca. Dans la religion bouddhiste, il est le symbole de la fragilité et de l'instabilité des choses.

Bleuet
Fleur champêtre du terroir français, le bleuet doit sa signification à ses propriétés médicinales : employées en collyre contre les maladies des yeux, ses corolles d'un bleu pur reçurent longtemps, dans nos campagnes, le nom pittoresque de "casse-lunettes". Ce bleu pur, très rare chez les fleurs naturelles, comme ses propriétés adoucissantes lui ont valu de devenir la messagère de tous les sentiments tendres, naïfs ou délicats.

Bouleau
Le bouleau a une forte connotation spirituelle dans ses pays d'orgine. En Sibérie, il est l'axe du monde, le pilier cosmique. En Europe occidentale et en Asie centrale, il est signe de renouveau et est associé au printemps. En Europe du Nord, il est symbole de purification. Pour d'autres encore, il est l'arbre de la sagesse et esprit protecteur.

Bruyère
C'est peut-être parce qu'elle ne demande aucun soin particulier et qu'elle reste verte toute l'année, que la bruyère symbolise un amour robuste.

Buis
Dans l'Antiquité, doublement consacré aux divinités du monde infernal et à la déesse-mère Cybèle, le buis symbolisait à la fois l'immortalité et la persévérance, en raison de la dureté de son bois et de la persistance de son feuillage. Les rameaux bénits symbolisaient l'espérance et la stabilité, tout en veillant sur la famille jusqu'à l'année suivante.

_________________


Dernière édition par AL49 le Jeu 11 Juin 2009 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:29

Cactus
En Europe, on connaît les cactus depuis la découverte de l'Amérique en 1492. Christophe Colomb en rapporta certainement dans ses bagages et, en 1570, un pharmacien anglais en exhibait un à Londres. Il symbolise l'amour maternel.

Camélia
C'est l'impératrice Joséphine qui lança la mode de cette fleur originaire du Japon. Emblème du romantisme, elle connut un succès considérable au 19e siècle. En exhibant cette fleur lors de ses apparitions mondaines, la dame aux camélias, héroïne du roman d'Alexandre Dumas, pouvait secrètement dévoiler ses sentiments et ses émotions, que la société de l'époque la condamnait à taire.

Camomille
Les Grecs avait associé la camomille à Morphée, dieu des rêves. Il est vrai qu'une infusion de camomille avant le coucher aide à dormir et autrefois, on pensait qu'elle favorisait les rêves prophétiques, ou encore qu'elle attirait l'argent. On offrait des brins de camomille sauvage à ceux qui avaient besoin de retrouver confiance, foi et espoir. Elle est aussi symbole de soumission.

Campanule
Pour les Écossais, la campanule est la "cloche des morts" car "qui entend teinter la campanule entend le glas de ses funérailles". Si l'on vous offre un bouquet de campanules bleues, c'est en signe d'attachement et d'amitié; un bouquet de campanules rouges exprime un sentiment plus fort : l'amour.

Capucine
En plus de s'accommoder en salade et de posséder des vertus cicatrisantes, cette fleur, qui séduisit Louis XIV, est idéale pour faire éclater au grand jour une passion ardente.

Cerisier
Le cerisier d'ornement est appelé Sakura au Japon et un motif floral courant dans la culture nippone. Il est la beauté éphémère. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les Japonais croyaient que les âmes de leurs soldats se réincarnaient dans les fleurs du cerisier.

Chèvrefeuille
Dans l'Antiquité, les Egyptiens, les Grecs et les Romains utilisaient son écorce. Son essence entre actuellement dans la composition de nombreux cosmétiques, qu'elle parfume. Dans la représentation artistique, il symbolise le lien entre deux êtres et pousse sur la tombe de Héloïse et Pierre Abélard.

Chrysanthème
En Occident, le chrysanthème est la fleur de la Toussaint, du souvenir et de la commémoration des défunts. Ainsi lui attribue-t-on une forte connotation funéraire, qui tend à faire oublier qu'en Asie son rôle ornemental s'accompagne d'une symbolique moins austère. Chinois et Japonais l'associent à la notion de longévité, que ses feuilles, naguère utilisées à des fins médicinales, auraient la propriété de favoriser. Mais s'il a le privilège de la durée, il a aussi celui de la beauté parfaite, source de joie.

Cinéraire maritime
La cinéraire maritime est attachée à la douleur. La couleur de ses fleurs expriment un sentiment douloureux différent selon qu'elles soient bleues, jaunes ou blanches. On offre des cinéraires bleues lorsque l'attachement à la personne se fait dans la douleur du cœur. un bouquet jaune accompagne un souvenir douloureux. Les fleurs à rayons blancs s'offrent lorsque l'on souffre d'un deuil très difficile.

Citronnier
Le citron est le symbole de la ville de Menton depuis 1930. Le citronnier évoque l'envie de partager à l'écrit ses sentiments. Cela viendrait-il de la fameuse encre invisble au jus de citron?

Clématite
La clématite est symbole du désir amoureux, mais également celui de la tromperie et du jeu. Elle porte le surnom d’ "herbe aux gueux" car, au contact de la peau, elle provoquent des ulcères et les mendiants s'en frottaient les membres pour exciter la charité publique.

Coeur-de-Marie
Le cœur de Marie ou cœur saignant doit son nom à la forme et à la couleur de ces pétales. Il est rattaché à la Vierge Marie et suymbolise son amour. Elle nous vient de Chine, elle est arrivé en France au XIXème siècle dans la besace de Robert Fortune et depuis s’est très bien adaptée sous nos climats. Attention, cette plante est toxique.

Crocus
Il est étonnant que cette fleur très précoce, annonciatrice du printemps, ait reçu une signification douloureuse. Elle le doit sans doute à sa parenté avec celle du safran qui s'épanouit en automne. Aucune symbolique négative ne s'attache à cette plante d'origine orientale. Tout laisse à penser que la symbolique populaire de la couleur jaune a fini par contaminer les crocus printaniers ou automnaux de sa signification malheureuse, comme en atteste deux expressions populaires : "aller au safran " (dépérir de tristesse) et surtout "accommoder son mari au safran", dont le sens est si clair qu'il est vain de le traduire.

Cyprès
Associé dans l'Antiquité à l'enfer et au culte des morts, le cyprès était considéré comme un arbre de deuil, que l'on plantait auprès des tombeaux. L'usage s'est perpétué jusqu'à nous, lui conférant le message chrétien de l'espérance en l'au-delà. En Extrême-Orient, où on le trouve dans les enclos sacrés, l'arbre a, de tout temps, été lié à la notion d'immortalité, en raison de son feuillage toujours vert.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:34

Dahlia
Le dahlia s'appelait le chichipatli dans son pays d'origine le Mexique. Plante vénérée par les Aztèques, le dahlia abondait dans leurs jardins et dans leurs rites religieux. Les bouquets de dahlias sont offerts en signe de reconnaissance.

Digitale
Parce que sa fleur lui aurait fait penser à un dé à coudre et donc aux doigts, Léonard Fuchs, botaniste suisse, l'aurait appelé "digitale". Elle est aussi surnommé "doigts de la Vierge", "gant de bergère". Elle symbolise l'ardeur et le travail. De ses feuilles, on extrait la digitaline, un poison violent utilisé à faible dose en médecine pour ralentir le rythme cardiaque.

Dracaena
Le Dracaena nous vient des îles, il porte aussi le nom d'arbre du dragon, de dragonnier ou encore de sang de dragon, à cause de la couleur rouge de sa sève. Sur l'île de Ténérife (une des île Canaries) pousse le célèbre dragonnier d'Icod de los Vinos, devenu un arbre légendaire. Le Dracaena est le symbole de la défense.

Ephémère
L'éphémère symobolise la renaissance. Ses fleurs ne s'épanouissent que le temps d'une journée, mais il y en a toujours de nouvelles prêtes à prendre la relève. Un bouquet d'éphémère équivaut à dire "chaque jour, je vous redécouvre".

Erable
L'érable est associé à Phobos, dieu de la peur panique chez les anciens Grecs. Le cheval de Troie aurait été construit en bois d'érable, et les lances romaines étaient faites de ce bois. Les fleurs d'érable symbolisent la réserve et le sens de l'observation. Et sa feuille est le symbole national du Canada.


Ficus
Le Ficus, arbre se plaisant en intérieur, est d'origine indienne, asiatique et océanique. Ayant une grande symbolique dans la religion bouddhiste, il est le Pipal ou arbre de la sagesse, c'est sous sa ramure que Siddartha (futur Bouddha) médita jusqu'à connaître la Vérité. En Inde, couper cet arbre équivaut à un crime.

Figuier
La figue est le fruit de la Terre Promise, la Palestine aujourd'hui. Le roi Louis XIV en possédait dans l'orangerie de Versailles. Le figuier est le symbole de la volonté de survivre, la générosité et la richesse naturelle par son fruit si sucré.

Fougère
La Fougère fait partie des premières plantes qui colonisèrent la terre au Dévonien et la préparèrent pour la faune. A l'époque, les fougères arborescentes étaient les "arbres de la forêt". Aujourd'hui, elles existent toujours, mais dans une taille moindre. La fougère est symbole de sincérité, franchise mais aussi de fascination.

Fuchsia
Le fuchsia a été découvert dans les années 1700 par le révérend père Charles Plummier en Amérique du Sud. Il l'a dédia à Léonard Fuchs. Le message délivré par un fuchsia est du style "Je vous aime avec ardeur" ou encore "vous êtes la grâce incarnée".

Géranium
Dioscoride fait mention du géranium au Ier siècle après J-C pour ses vertus médicinales. Cette fleur exprime un sentiment amoureux, et offrir un bouquet de géraniums signifie « Je suis heureux près de vous ».

Giroflée
On dit que la giroflée fane lorsqu'un membre de la maison meurt. "Fleur de la Sainte-Mère", elle est associée à la Vierge Marie. Jaune, elle est surnommée "bâton d'or". Rouge, elle rappelle la croix des Templiers. Elle est le symbole de la fidélité et la constance dans l'amou ainsi que de la promptitude.

Glaïeul
Il fut rapporté d'Afrique australe au milieu du 19e siècle. Cette fleur fut très appréciée à cette même époque par les adeptes des amours clandestines : en été, à l'époque de sa pleine floraison, le glaïeul a généralement assez de calices pour qu'on puisse indiquer un rendez-vous secret en enlevant le nombre de fleurs correspondant à l'heure fixée.

Glycine
La glycine exprime la tendresse, un bouquet une amitié

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:46

Hellèbore orientale
Dans la mythologie grecque, l'hellèbore était associé à Cronos, le roi des Titans et père de Zeus. Elle a différentes significations selon sa couleur: blanche c'est une demande en mariage; noire, elle supplie de mettre fin à des tourments; verte, elle interroge le ou la partenaire sur ses sentiments.

Hortensia
Philippe Commerson, botaniste passionné a baptisé l'Hydrangea, Hortensia en 1773. L'histoire ne dit pas si c'est en hommage à une certaine Hortense, mais il l’aurait dédié à Nicole-Reine Lepaute, femme savante de l'époque. Au Japon, un de ses pays d’origine, il est nommé "Gloire du matin". La ville de Nagasaki la prit pour emblème en 1968. L'hortensia est une fleur qui symbolise l'indifférence.

Hysope
Au Moyen-Âge, l'hysope accompagnait tous les repas que ce soit en salade ou dans la sauce des viandes rôties. Elle ajoutait une saveur qu'on peut rapprocher de la sauge et de la menthe. Plante sacrée chez les Hébreux et chez les Chrétiens, elle est utilisée dans les rites de purifications. Elle est le goupillon de l'eau bénite chez les catholiques.

Immortelle
Quel beau nom que celui d'"immortelle". Elle est celle qui ne se fane jamais: elle peut être conservée sèche très longtemps. En cuisine, elle donne un parfum de curry aux plats qu'elle accompagne. Enfin, elle est la fleur qui accompagne les défunts, elle symbolise les regrets éternels

Iris
Iris était la messagère des dieux dans la Grèce antique. Tout naturellement, les iris offerts, avec leurs pétales en forme d'ailes, sont porteurs d'une nouvelle qui, quelle qu'en soit la nature, est heureuse. Au Japon, on prête à cette fleur des vertus purificatrices et protectrices : le 5 mai, il est de tradition de prendre des bains d'iris.

Jacinthe
Cette fleur qui pousse spontanément au Moyen-Orient était déjà connue des Grecs, qui l'avaient baptisée "Hyacinthe". La jacinthe orientale fut introduite aux Pays-Bas à la fin du 16e siècle. Pour son parfum et la délicatesse de ses couleurs, les uns en firent l'emblème de la sagesse, d'autres y virent le symbole de la miséricorde de la Vierge – d'où sa présence dans les guirlandes religieuses des peintres flamands. Cette symbolique pieuse trouva sa traduction amoureuse au 19e siècle, où l'on fit de la jacinthe la messagère de l'absolue fidélité.

Jasmin
En Chine, sous les Han, on parfumait le thé, on décorait abat-jour, chapeaux… avec des fleurs de jasmin. Le jasmin est toujours cultivé pour la parfumerie, mais sa récolte n'est pas une mince affaire, car il faut 350 kg de fleurs pour obtenir 1 litre d'essence. Son parfum puissant et oriental est empreint d'une grande sensualité. Cette fleur, dont le nom arabe signifie désespoir, peut aussi refléter les turpitudes amoureuses.

Koelreuteria
Le Koelreuteria panniculata est aussi nommé savonnier, car on extrayait de son écorce et de ses fruits le savon. En Chine, on plantait un Koelreuteria sur les tombes des mandarins, personnages influents dans le monde intellectuel.

Laurier rose
La couronne des Romains était en laurier, elle récompensait les poètes et écrivains des talents, les grands empereurs se la sont appropriés pour son symbolisme : honneur et triomphe. Chez les Grecs, le laurier favorise les rêves prophétiques ; chez les Chrétiens, il symbolise la vie éternel par son feuillage persistant.

Lavande
On se méfie de cette fleur, même si ses vertus médicinales et purificatrices sont reconnues depuis fort longtemps. Cette méfiance s'explique par l'habitude des vipères aspics de se cacher dans les buissons de grande lavande (d'où son nom de lavande-aspic).

Lierre
Le lierre grimpant sur les murs les habillent et les protègent des intempéries. S'accrochant avec des crampons, il n'endommage pas les jointures des briques. Dans la Grèce antique, le lierre était associé à Bacchus, dieu de la vigne et du vin. Il est porté en couronne lors des Bacchanales.

Lilas
Il nous est arrivé de Perse, où on le nommait lilak. Le lilas n'a été introduit en France qu'en 1597 et fut très à la mode chez les fleuristes au début du siècle, cette fleur en forme de grappes mauves ou blanches, dont on décorait les maisons des jeunes mariés, célèbre les premiers amours tous empreints d'émotion et de sentiments purs.

Lis, Lys
D'origine orientale, cette fleur est naturellement majestueuse, ce qui lui valut d'être choisie par Saint Louis comme emblème du royaume de France. Elle symbolise la pureté, la virginité, l'innocence.

Lychnis
Les pétales découpés du Lychnis lui ont valu de nombreux surnoms comme Croix de Malte et Croix de Jérusalem. Le Roi Louis IX, aussi appelé Saint-Louis pour sa grande piété, l'aurait ramené des Croisades. En Arménie, le lychnis était associé à Astrid, déesse des étoiles. Dans la Rome antique, on lui attribuait des vertus tonifiantes. Le lychnis est le symbole d'une fidélité à toute épreuve.

Magnolia
La première fleur apparue sur Terre il y a 100 millions d'années. Les moines bouddhistes le plantaient autour de leur temple en symbole de pureté. Aujourd'hui, le magnolia reprèsente l'amour de la nature, et la gaieté.

Marguerite
"Je t'aime un peu, beaucoup, à la folie…". Cette fleur servit pendant longtemps d'instrument de mesure de l'amour pour ceux qui se comptaient fleurette à travers champ. Sa couleur et sa simplicité lui confèrent aussi les valeurs d'innocence et de pureté.

Menthe
Minthe était une nymphe de la mythologie grecque. Perséphone l'avait changé en plante, la menthe, jalouse du regard que son mari Hadès, dieu des enfers, lui portait. La menthe est le symbole de la sagesse, si elle est poivrée elle est associée à la chaleur des sentiments.

Mimosa
Symbole d'une sensibilité excessive, de la fragilité mais aussi de la sécurité, le mimosa est la fleur officielle de la ville de Mandelieu-La Napoule, à côté de Cannes. Un bouquet de fleurs coupées de mimosa signifie: « je doute de votre amour ».

Muflier
Le muflier ou gueule de loup est connu depuis l'Antiquité, son fruit serait une puissante amulette pouvant empêcher à son proteur les empoisonnements. Le muflier symbolise le désir.

Muguet
Aussi baptisé clochette des bois, lis de mai, lis des vallées ou gazon du Parnasse. Cette dernière appellation lui vient de la légende selon laquelle Apollon le créa pour tapisser le sol du Parnasse, où vivaient les Muses, Quant au nom de muguet, dérivé du latin muscus ("musc"), il fait allusion à son parfum suave, légèrement musqué. Le muguet est tout bonnement un gage de bonheur, que l'on offre les premiers jours de mai.

Myosotis
On raconte qu'au Moyen Age, en Allemagne, un chevalier et sa dame se promenaient au bord d'une rivière. Le chevalier se baissa pour cueillir une fleur de myosotis et bascula dans l'eau. Mais, avant d'être emporté par le courant, il eut le temps de jeter la fleur à sa dame en lui criant : "Ne m'oubliez pas !".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:53

Narcisse
Dans la mythologie grecque, Narcisse, avant d'être changé en fleur, était un beau jeune homme éperdument amoureux de lui-même, qui ne cessait d'interroger son reflet à la surface de l'eau. C'est peut-être à cause de sa prédilection pour les berges et autres lieux humides et sa façon naturelle de se pencher que cette fleur rappelle le mythe grec et désigne l'amour de soi, voire l'égoïsme forcené.

Oeillet
De 1789 en France à 1975 au Portugal, voilà une fleur révolutionnaire ! C'est aussi l'une des plus romanesques : l'œillet évoque la passion lorsqu'il est blanc et la passion partagée lorsqu'il est rouge. C'est d'ailleurs un œillet rouge qui tombe dans le cachot de Don José au dernier acte de Carmen. Cette fleur fut aussi le premier badge de la société occidentale ; on l'arborait à sa boutonnière en signe de reconnaissance. Attention, pour certaines personnes superstitieuses, l'œillet porterait malheur. Renseignez-vous discrètement avant de l'offrir à quelqu'un que vous connaissez mal, ou abstenez-vous !

Olivier
La légende veut qu'un différend ait opposé Athéna, déesse protectrice des arts et de la paix, à Poséidon, dieu de la mer, autour de la domination de l'Attique. Athéna fit pousser un olivier chargé de fruits. C'est cet arbre qui fit l'unanimité parmi les dieux. Emblème de la paix et donc de la sagesse qui la régit, l'olivier fut tout au long de l'histoire le "symbole des suppliants et de ceux qui demandaient la trêve".

Oranger
Symbole de la générosité mais aussi de l'inconstance, l'oranger est arrivé chez nous au XIème siècle. A cette époque, c'est une orange amer peu apprécié. La done change au XVème siècle avec l'orange de Chine, une orange douce considérée comme un fruit de luxe. le Roi Louis XIV en faisait pousser dans son Orangerie à Versailles.

Orchidée
Il y a deux mille cinq cents ans, en Chine, Confucius vantait la beauté des orchidées. Les Aztèques vénéraient certaines orchidées et utilisaient la vanille. C'est en Hollande que la première orchidée exotique fleurit, en 1615. Elle symbolise la fécondité, la perfection et la spiritualité

Palmier
Le palmier symbolise la victoire. Au Festival de Cannes, ne récompense-t-on pas le meilleur cinéaste ou le meilleur acteur par une "Palme d'or"?

Passiflore
Très complexes, les fleurs de la Passiflore ont été comparées aux instruments de la crucifixion du Christ, à savoir la couronne d'épines, les clous et le marteau. Les missionnaires en Amérique l'utilisaient pour illustrer la Passion aux indigènes. D'où son nom de fleur de la Passion ou passiflora en latin, contraction de passio et floris. Elle exprime la passion amoureuse.

Pavot
Utilisé depuis des millénaires comme plante ornementale, alimentaire ou médicinale, le pavot somnifère n'est pas connu à l'état sauvage. Dans l'Antiquité grecque, des vieillards, plutôt que de se laisser dégrader, préféraient se suicider en ingérant du suc de pavot. Chez les Grecs, qui connaissaient ses propriétés narcotiques, il symbolise le sommeil.

Pensée
Elle est cultivée depuis les environs de 1540 et, de nos jours, ce sont des tonnes de graines de pensées que l'on utilise chaque année en Europe. Ses corolles sont associées au souvenir d'un être cher, d'où son nom. Traduisez : "Ne m'oublie pas" et plus précisément : "Je pense à vous avec respect" lorsqu'elle est blanche, et : "J'ai confiance en notre amour" lorsqu'elle est bleue.

Pied d'alouette
Dans la mythologie grecque, le pied d’alouette serait né du sang d’Ajax. Ce héros de la guerre de Troie se serait jeté sur son épée en apprenant que les armes d’Achille avait été donné à Ulysse plutôt qu'à lui. Le pied d'alouette fait partie des fleurs dédiées à la Vierge Marie. Offrir un pied d'alouette en fleur signifierait "Allons-y doucement" ou "Je suis très occupé". Dans le langage des fleurs, il symbolise la légèreté.

Pivoine
Il y a mille ans en Chine, on trouvait déjà 90 variétés horticoles de cette plante. Le palais de l'empereur aurait été entouré de 10 000 pivoines. C'était la "reine des fleurs". Elle fut introduite en Angleterre en 1794 puis en 1803 en France. On en cultive actuellement de grandes quantités pour la fabrication de médicaments. La légende veut qu'un jardin planté de quelques pivoines ne souffre ni de l'orage ni de la grêle. Elle symbolise la régénération, la transformation spirituelle. En Chine, elle est un signe d'abondance. Dans la péninsule balkanique, on lui prête un pouvoir protecteur (physique et mental).

Poirier
La poire est originaire de Chine. Il y est un symbole d'un gouvernement juste et bien administrer, car on aurait rendu la justice sous un poirier sauvage autrefois. Cet arbre fruitier est aussi symbole de longévité, il pourrait vivre plus que centenaire et produire encore des fruits.

Pois de senteur
Le pois de senteur a été exporté de Sicile en 1700 et ses différentes variétés ont vu le jour dans les jardins italiens. Il est le symbole du mensonge, de la fausse modestie, de l’arrogance et de l’inconstance.

Pommier
La pomme, le fruit défendu de la Genèse, symbole du péché originel. Chez les Grecs et les Romains de l'Antiquité, elle est, comme la rose, un présent offert en signe d'amour. Elle est le symbole de la ville de New York, encore appelée 'Big Apple'.

Primevère
D'où qu'on la prenne, elle est une fleur première. Premier du printemps, comme son nom l'indique, elle est aussi une fleur indigène du terroir français, communément répandue dans toutes les régions. Elle est devenue très tôt dans notre civilisation le symbole de la jeunesse et du renouveau, d'un amour naissant, des premiers désirs.

Prunier
La fleur et le fruit du prunier sont les symboles de la pureté, de la jeunesse, de la constance et de la chance. On raconte que le prunier aurait été ramené de Damas vers 1150 par les croisés qui, ayant perdu la bataille n'y seraient donc aller que "pour des prunes". La prune de Damas passait au Moyen Âge pour la meilleure.

Renoncule
Ramenée des Terres Saintes par le roi Saint-Louis, la renoncule est une fleur d'Asie. La sauvage la plus connue est le bouton d'or, la fleur de beurre. Elle symbolise la surprise et la joie mais également les reproches.

Rhododendron
Le rhododenron symbolise le danger. On lui associe également le premier aveu d'amour. Il est la fleur symbole de l'Etat de Washington (E-U).

Romarin
Surnommé "Herbe aux couronnes", le romarin était censé stimuler l'intellect. A l'époque du roi Louis XIV, on pensait que l'eau de romarin renfermé le secret d'une éternelle jeunesse. Il est le symbole de la constante, la fidelité, la loyauté. "Je suis heureux quand je vous vois" semble dire un bouquet de romarin.

Rose
L'amour éternel. Dans l'Iliade, elle est l'amour et la mort ; dans la symbolique chrétienne, la rose rouge désigne les plaies du Christ tandis que chaque rose blanche, dans un rosaire, souligne la perfection de la Vierge. Dans le Roman de la Rose, au Moyen Age, elle est le symbole de la femme aimée. L'impératrice Joséphine en raffolait, ce qui incita les horticulteurs à créer de nouvelles variétés. Aujourd'hui, la symbolique de cette fleur est encore prégnante. Le message dépend toutefois de la couleur. La rose blanche indique un amour timide, la rose rose la tendresse, la rose jaune le pardon pour des infidélités et la rose rouge la passion dans toute sa splendeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
AL49
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1411
Age : 50
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   Jeu 11 Juin 2009 - 9:59

Sauge
Remède universel, la sauge était très estimée dans le midi de la France où elle abonde. Un dicton de Provence di d'ailleurs que "qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin d'un médecin". Il est donc logique qu'elle soit synonyme de force et de santé dans le langage des fleurs.

Souci
Le souci traduit la douleur, la mélancolie, le chagrin. Un bouquet de soucis exprime des reproches : "vous êtes trop jalouse" ou "je suis jaloux", semble-t-il dire.

Thuya
Au XVIIème siècle il était appelé l'"arbre de vie".Peut-être parce que dans son pays d'origine, l'Amérique du Nord, il peut vivre jusqu'à mille ans! Ou peut-être parce son bois a trouvé de nombreuses applications dans la vie des Amérindiens, les aidant à survivre dans le Grand Nord canadien.

Tournesol
Originaire d'Amérique du Nord, où on le cultivait il y a déjà trois mille ans, il fut introduit en Europe en 1596 à des fins ornementales. Fleur du soleil s'il en est, ce végétal champêtre était en Chine une nourriture d'immortalité. A l'image de sa corolle déployée, il signifie l'orgueil.

Trèfle
Qui n'a pas un jour cherché dans une prairie un trèfle à quatre feuilles ? La plante n'a que trois folioles, comme l'indique son nom savant Trifolium. Mais, étrangeté de la nature, il arrive qu'elle en ait quatre. La chose est fort rare et, pour cette raison, ne peut être que de bon augure. S'il n'a pas d'histoire véritable, ce rôle de porte-bonheur remonte loin. Chez les Celtes, les druides croyaient que le trèfle à quatre feuilles donnait à son propriétaire le don de percevoir la présence des démons, ce qui permettait de s'en préserver par des incantations.

Tulipe
Venant de Turquie et transitant par l'Autriche, elle fut introduite au 16e siècle aux Pays-Bas, avec le succès que l'on connaît. C'est là que, dans les années 1630, un bulbe pouvait valoir des sommes astronomiques. Puis la spéculation prit fin avec son interdiction par le gouvernement, en 1637, ce qui ruina plus d'un collectionneur. Avec des rouges, vous aimez d'un amour fou, avec une couleur noire, vous êtes prêt(e) à vous ruiner pour votre partenaire.

Valériane
La valériane est une fleur qui plait beaucoup, surtout au Moyen-Age où elle était reproduite en motif sur les broderies. Offrir un bouquet de valériane rouge signifie "tout sera facile", voulant rassurer ainsi celui qui reçoit le présent.

Verveine
"Herbe aux sorciers" ou "herbe aux enchantements", la verveine avait une forte connotation magique chez les Celtes et les Germains. Elle entrait dans la composition des filtres d'amour, elle permettait de jeter des sorts ou de les lever. Elle est associée à l'annonce d'un mariage.

Violette
Les Grecs de l'Antiquité portaient des couronnes de violettes et les Romains en faisaient du vin et des guirlandes. Pour sa petite taille et ses pétales fragiles, cette fleur représente la timidité des sentiments. Certains prêtent en revanche à son parfum puissant un pouvoir aphrodisiaque.

Yucca
Le Yucca est aussi appelé arbre de Josué, un nom qui lui a été donné par les mormons qui traversait le désert de Mojave au milieu du XIXème. En voyant un Yucca brevifolia, ils pensèrent à l'histoire biblique de Josué, successeur de Moïse. Le yucca symbolise l'ardeur secrète.

Zinnia
Originaire du Mexique, le zinnia a reçu son nom de Linné en 1759, qui l'a dédié au botaniste allemand Zinn. Il est le symbole de l'amitié, le zinnia rose est celui d'un amour qui dure.


( source : Plantes-et-jardins )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vicky-voyance.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE LANGAGE DES FLEURS ET PLANTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» langage des fleurs
» les arbres ,plantes, fleurs & leur magie
» LANGAGE DES FLEURS
» Aporophyllum ???? [identifié]
» langage des fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vicky-voyance :: L ESOTERISME :: LES TRADITIONS :: LE LANGAGE DES PLANTES-
Sauter vers: